ecologique
25 Juillet 2019 à 17h57 - 213

Contribuer à la sauvegarde des espèces protégées

Toute espèce occupe une place importante dans l’écosystème. Pourtant, l’érosion de la biodiversité prend de l’ampleur, d’où la nécessité des mesures de conservation et de protection stricte des espaces ainsi que des espèces menacées. Les espèces protégées ne concernent pas uniquement les espèces emblématiques comme les pandas, les ours, les loutres géantes,… mais également les espèces clés qui contribuent au fonctionnement des écosystèmes pourtant en voie de disparition. Ce sont surtout les activités humaines qui menacent la disparition de certaines espèces. Heureusement que des entreprises responsables existent mettant en œuvre des plans de restauration et de conservation des espèces menacées.

Contribuer à la sauvegarde des espèces protégées.

Préserver la biodiversité est d’une haute importance dont l’avenir en dépend. Chaque espèce joue un rôle assez important dans le maintien des écosystèmes comme les insectes pollinisateurs dont le résultat est l’assurance des fruits et graines ou les espèces qui permettent le recyclage des nutriments dans le sol. Les programmes de conservation et de protection de l’ensemble des espèces vivantes sont absolument nécessaires pour de nombreuses raisons comme maintenir la qualité de l’atmosphère et les cycles de régulation du climat, contrôler la qualité de l’eau, éviter les modifications sévères du cycle hydraulique, etc. La protection des différentes espèces interdit la destruction de la biodiversité et la dégradation du milieu indispensable au maintien de ces espèces.

Eco-Med, le bureau d’études naturalistes au service de la biodiversité.

Eco-Med est un bureau d’études, de conseil et d’expertise en environnement naturel, créé en 2003. Il accompagne les clients dans leur projet d’aménagement du territoire en insistant sur la préservation de la biodiversité et sur la mise en valeur des milieux naturels. Comme services, il propose le conseil et la coordination en biodiversité, l’assistance à maîtrise d’ouvrage en génie écologique et biodiversité, les diagnostics et les études scientifiques et territoriales en génie écologique, la maîtrise d’œuvre en génie écologique, le suivi et gestion en génie écologique, les inventaires naturalistes, la demande de dérogation espèces protégées, etc.